Histoires de vie et de vivre Index
 
Menus du Forum :

MembresGroupesFAQRechercher
ProfilSe connecter pour vérifier ses messages privés Contacter le webmaster
S'enregistrer
Connexion

témoignage stephanie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoires de vie et de vivre Index du Forum -> Histoires de vie... -> Un cancer méconnu : le lymphome
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mireille


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 12 619

MessagePosté le: Mer 16 Mai 2012 - 22:21    Sujet du message: témoignage stephanie Répondre en citant

Depuis dix ans, Stéphanie, une Niortaise, se bat contre une forme sournoise de cancer. Pour s’en débarrasser, elle compte désormais sur un don de moelle.



« Avoir un enfant, c'était notre souhait le plus cher, mais ce ne sera pas pour nous… », confie Stéphanie en réprimant un sanglot. - (Photo stagiaire NR, Marianne Liègeois)












Un déficit d'information très important sur la maladie


Stéphanie a fêté ses 31 ans hier. Un anniversaireentre joie et douleur. Un de plus. Depuis qu'elle a vingt ans, chaque année qui passe est une victoire pour cette jeune Niortaise au regard volontaire et au sourire généreux… Ses gros ennuis de santé ont commencé de façon anodine, par un eczéma. Un eczéma coriace que les traitements dermatologiques, pas plus que la cure à La Roche-Posay, ne parvenaient à éradiquer. Jusqu'au jour où sa mère lui a téléphoné après avoir regardé un magazine de santé à la télé…

Un cancer sournois en progression constante

« Elle avait entendu que l'eczéma était parfois lié à des problèmes gastriques, raconte Stéphanie. J'en ai parlé à mon médecin traitant, qui m'a alors prescrit une échographie abdominale. A tout hasard… » Rate très dilatée, ganglions multiples… La jeune femme est sans délai dirigée vers le service d'hématologie du CHU de Poitiers. Les examens et la biopsie confirment un lymphome de type poppema. De stade IV, le plus avancé et de forme agressive. « Il s'agit d'un cancer du système lymphatique qui peut se propager à la moelle osseuse, aux reins, à la rate… », explique la malade. Un cancer sournois en progression constante (lire ci-dessous).
Conseillère financière dans une banque, Stéphanie doit alors cesser son activité pour se faire opérer. En juillet 2007, on lui enlève la rate, un sixième de l'estomac et un morceau de pancréas. En 2008, après une chimiothérapie lourde, Stéphanie reprend pourtant son travail à mi-temps. Avec le soutien de son mari et de ses amis, elle veut rester dans la vie. La battante fait des recherches sur sa maladie pour comprendre l'ennemi et lui tenir tête. Elle adhère à France Lymphome Espoir, jeune association créée en 2006, dont elle devient la déléguée deux ans plus tard pour les Deux-Sèvres et la Vienne. Pour aider les autres.
« En 2009, comme je me sentais bien, j'ai repris mon emploi à temps complet. Les scanners et les analyses de sang, que je dois effectuer tous les trois mois, étaient bons. Alors je me suis donnée à fond pour l'association. Ils m'ont tellement apporté que j'avais envie à mon tour de donner. C'est pour moi une seconde famille. »
Mais à la fin de l'année, de violentes douleurs dorsales renvoient Stéphanie au CHU de Poitiers. Le lymphome s'est réveillé : trois tumeurs entre les vertèbres, suspicion d'atteinte cérébrale… On lui propose une autogreffe de moelle osseuse. Un mois d'hospitalisation en milieu stérile. « J'étais très fatiguée, et ayant perdu toute défense immunitaire, à mon retour à la maison, je faisais angine sur angine. L'année dernière, j'ai essayé de me reconstruire, de retrouver un corps de femme de mon âge… » Mais début 2012, troisième rechute. Le dos, encore. Nouvelle chimiothérapie. « La maladie revenait au grand galop. Désormais, pour être sauvée, j'attends de trouver un donneur de moelle osseuse compatible pour une allogreffe. »

nr.niort@nrco.fr

à savoir

> Avec 14.000 nouveaux cas par an en France, le lymphome est passé du 6e au 5e rang des cancers les plus répandus en France en terme d'indice. Il touche majoritairement les 25-35 ans, et les plus de 60 ans
> Ce cancer sournois peut se manifester sous un symptôme banal. Par exemple, un rhume qui perdure en dépit des traitements, une boule qui apparaît soudainement ou des sueurs nocturnes…
> Si aucune étude n'établit pour l'heure l'origine de cette maladie, des statistiques montrent que les cas sont plus nombreux dans des régions d'agriculture intensive.
_________________
carpe diem!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 16 Mai 2012 - 22:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoires de vie et de vivre Index du Forum -> Histoires de vie... -> Un cancer méconnu : le lymphome Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template Dbplus by Dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com