Histoires de vie et de vivre Index
 
Menus du Forum :

MembresGroupesFAQRechercher
ProfilSe connecter pour vérifier ses messages privés Contacter le webmaster
S'enregistrer
Connexion

ça vient de sortir!!!!!!!!!!!!!!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoires de vie et de vivre Index du Forum -> Histoires de vie... -> Archives -> mireille 2010
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mireille


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 12 619

MessagePosté le: Mar 9 Nov 2010 - 09:38    Sujet du message: ça vient de sortir!!!!!!!!!!!!!! Répondre en citant

Contrôle des dépenses d’assurance-maladie

Les médecins-conseils intéressés

Branle-bas de combat dans le monde médical. Un accord d’intéressement signé entre l’assurance-maladie et ses médecins-conseils permet à ces derniers de percevoir une rémunération complémentaire (représentant 2 % environ de leur salaire) sur la base d’une maîtrise des dépenses de certains postes comme les IJ ou les prescriptions de plusieurs médicaments. Un texte « qui sème le trouble sur l’indépendance des médecins-conseils », selon l’Ordre, tandis que les syndicats médicaux crient au scandale.

INDIGNATION du Conseil national de l’Ordre et des syndicats de médecins. Un accord annuel sur la stratégie de gestion du risque, signé entre l’assurance-maladie et les syndicats de médecins-conseils l’été dernier, comporte un volet intitulé « accord d’intéressement des praticiens conseils du régime général d’assurance-maladie pour 2010 ». Comptant une trentaine de pages, ce texte, dont « le Quotidien » a pu consulter un exemplaire, décline les conditions qui doivent permettre aux médecins de l’assurance-maladie de recevoir un intéressement évalué à environ 2 à 2,5 % de leur salaire annuel.
Dans le détail, chaque action menée par les praticiens-conseils permet que leur soient attribués des « points » correspondant à une fraction de cette rémunération complémentaire. Au chapitre « régulation », l’accord se fait précis. La maîtrise du poste indemnités journalières (IJ) permet notamment l’attribution de ces fameux points, subdivisée selon les items suivants : évolution des dépenses d’IJ, évolution du nombre d’IJ, contrôle des arrêts de travail de plus de 45 jours, contrôle des arrêts de travail de courte durée. L’attribution de points existe aussi pour les items suivants : évolution des dépenses de transport, évolution des dépenses de statines, d’IEC et de sartans, de kinésithérapie, etc. Un objectif de pénalités financières est même fixé à 900 millions d’euros pour l’année 2010 dans le cadre du Plan national de lutte contre la fraude (PNLF), avec un « socle de performance » (seuil à partir duquel une partie de la prime pourra être versée) fixé à 700 millions d’euros.

Des objectifs collectifs.

Pour le Dr Jean-François Gomez, président du Syndicat général des praticiens conseils (SGPC, affilié à la CGC), majoritaire à l’assurance-maladie, le principe de ce complément de rémunération existe depuis 2007. Selon lui, cet accord ne porte nullement atteinte à l’indépendance décisionnelle des médecins-conseils « dans la mesure où il est spécifié dans son préambule qu’il s’agit d’objectifs collectifs, et non individuels. Il n’y aura jamais d’évaluation a posteriori des résultats individuels ». Pour le Dr Gomez, jamais son syndicat n’aurait signé un accord qui fixerait des « quotas » individuels. Alain Gomez revient sur le chapitre des IJ, qui cristallise l’opposition du CNOM. « La baisse du nombre d’IJ est une stratégie d’entreprise comme une autre, juge-t-il. Il est demandé aux médecins-conseils de procéder à un certain nombre de contrôles, pas d’en faire baisser le nombre ou le montant ». Quid des items « évolution des dépenses d’IJ et du nombre d’IJ » ? Alain Gomez répète qu’il s’agit là d’objectifs collectifs et non individuels. « Nous avons des objectifs de moyens et non de résultats, assène-t-il, cela n’influence pas notre pratique quotidienne. »

« Un pousse-au-crime ».

À l’Ordre des médecins, on a une appréciation différente sur ce contrat d’intéressement, « qui peut jeter le trouble parmi les salariés sur l’indépendance des médecins-conseils dans l’appréciation médicale des arrêts de travail qu’ils reçoivent, tout comme dans leurs conclusions à propos des suites données aux contrôles patronaux ». Pour l’Ordre, il en va de même pour les objectifs d’évolution des prescriptions médicales (statines, sartans, etc.) : « La déontologie médicale limite les prescriptions et les actes des médecins à de qui est nécessaire à la qualité, à la sécurité et à l’efficacité des soins. Ce cadre justifie l’activité des médecins-conseils sans qu’il soit besoin de lui associer une rémunération particulière », conclut l’Ordre, qui se dit malgré tout « totalement confiant » dans la capacité des médecins-conseils à résister « aux pressions de leur employeur ».
Même trouble chez les syndicats médicaux. La Fédération des médecins de France (FMF) dénonce « l’orientation résolument comptable de la gestion de l’Assurance-maladie », et craint que l’indépendance du contrôle médical opéré par les médecins-conseils ne soit « bafouée », altérant en conséquence « les relations confraternelles entre médecins contrôleurs et médecins contrôlés ». La FMF regrette « les interférences de plus en plus pressantes de l’assurance-maladie pour des motifs purement économiques dans les décisions thérapeutiques des médecins ». À MG-France, le Dr Claude Leicher dénonce un accord « scandaleux, qui signifie que les médecins libéraux vont subir encore plus de pressions des médecins-conseils ». Le président de MG-France suggère donc que « les médecins-conseils prennent leurs responsabilités et prescrivent eux-mêmes les arrêts de travail, pour les obliger à avoir les patients en face d’eux ». Enfin, à la Confédération des syndicats médicaux (CSMF), le Dr Michel Chassang juge que cet accord est « un pousse-au-crime ». Pour lui, cela va inciter les médecins-conseils à « faire de l’abattage, c’est la porte ouverte au renforcement des pressions et des contrôles que subissent les médecins ».

› HENRI DE SAINT ROMAN

Le Quotidien du Médecin du : 08/11/2010

_________________
carpe diem!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Nov 2010 - 09:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dupann75
LES AMIS

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2008
Messages: 20 737
蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 9 Nov 2010 - 11:17    Sujet du message: ça vient de sortir!!!!!!!!!!!!!! Répondre en citant

vi forcément, 
_________________
rires et chuchotements


Revenir en haut
Claude_Version_2.0
LES AMIS

Hors ligne

Inscrit le: 23 Déc 2007
Messages: 2 255

MessagePosté le: Mar 9 Nov 2010 - 14:58    Sujet du message: ça vient de sortir!!!!!!!!!!!!!! Répondre en citant

Comme si la gestion n'était pas assez couteuse ! Ils vont compliquer le système et semer le doute sur les médecins conseils.
Moi j'en ai eu une expérience à l'opposé des idées reçues (les miennes) et la toubib de la SS a été super ! Quand les services publics marchent, il faut le dire aussi !

Leur nouvel accord c'est n'importe quoi !
_________________
Ptityam VS LNH Manteau 1/0 dans la première manche 3 R-CHOP 4 R-DHA TBI CHIM Intensive et AG moelle osseuse en 11/2007 !
Scan OK en 08/2016
Cancer prostate traité par Curiethérapie en 2015 et hormonothérapie depuis (IGR)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:04    Sujet du message: ça vient de sortir!!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Histoires de vie et de vivre Index du Forum -> Histoires de vie... -> Archives -> mireille 2010 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template Dbplus by Dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com